le Blog des Étagères

le Blog des Étagères

Où trouver de gentils nuages à Lyon ?

Il y a des choses comme ça qui sont à la mode et dont je suis la première à tomber accro.
Des trucs bien graphiques et déclinables à l’infini …
Les pois, les rayures, les tenues avec des collants colorés, la couleur fushia …

Et depuis peu, dans ma vie, il y a les jolis nuages …
C’est poétique, c’est romantique, ça fait travailler l’imagination, ça décore la maison ou ça donne le ton …

(suite…)

Table de Noël régréssive et ludique

Cette année c’est nous qui recevions, une grande première en sorte, et pour faire plaisir à notre petit neveu (et aussi beaucoup à moi, il faut l’avouer) cette année le repas de Noël a eu un petit côté enchanté et enchantant …

(suite…)

Work in progress …

Rappelez-vous de cet escalier il y a une dizaine de mois et voyez maintenant comme il vit une seconde jeunesse …

(suite…)

LYON | Et toi c’est quoi ta lettre préférée ?

Moi c’est le « Y » mais le « O » doit être pas mal pour prendre la pose !

(suite…)

Digression autour des rayures …

Ce matin j’ai vu ça

… et du coup j’ai ressorti ça (comme une mini crise de nostalgie) (rhaaaa je suis vieillllllle) :

(suite…)

Les RTT bloggesques existent-ils ?

Alors voilà, j’ai pas encore pris le temps de répondre à vos derniers commentaires (honte à moi), là tout de suite j’ai (encore) mal aux cervicales donc je vais pas m’éterniser au dessus de mon clavier, je voulais juste vous dire que je pars 3 jours loin de la toile mondiale (enfin je crois), que je vais commencer l’entraînement pour le Criterblog avec l’équipe des Dancing Fouines (au féminin) (et j’en ai bien besoin vu que ça fait 15 ans que j’ai pas mis les pieds dans de la poudreuse), donc voilà je vous abandonne pas et vous promet de la vidéo à mon retour !!!

Bon dimanche !

Soyez Funky !

Me voilà revenue de ma triste campagne (ouais le temps était un peu pourri, j’ai juste pu tremper un orteil et demi dans une eau glacé en 10 jours ! (Bon ok, je me suis baigné 2 fois, vous appelez ça du beau temps ?)), bref (il paraît que je dis tout le temps « bref ! » mais je l’écris jamais) me voici de retour et mes plantes vertes sont en pleine forme, des fois que vous vous demandiez ?

Donc, durant cette semaine de disette chaleuresque … j’ai bossé sur PB et devant la tv, devant les clips plus précisément et aussi devant Funky Cops.

(suite…)

Le Canon PowerShot G9 à la loupe

Voilà aujourd’hui, vous assistez à la naissance du premier article vraiment sérieux sur ce blog, évidement cet article n’a pas était écrit de ma main, j’en suis bien incapable ;-) mais de celle de « papa photographe » …
Voilà je m’éclipse et je vous laisse avec lui :

Le Canon powershot G9 est LE compact haut de gamme du moment, agréable à manipuler grâce aux matériaux utilisés et à son poids, rapide à démarrer et réactif à la prise de vue, donnant de très bons résultats mais à mon goût trop garni en gadgets divers et variés qui ne servent en fait que d’arguments de vente (plus y en a, meilleur c’est !) voir « four micro-onde ». Sa taille et son poids permettent de le glisser dans une poche de jean mais il est interdit de s’asseoir (même avec jean’s bien large !) mais par rapport à un » bridge » ou à un « reflex » quel confort.

Les 12 méga pixels ont un avantage énorme pour le recadrage.
L’exposition même dans des conditions difficiles s’avère très bonne.
L’écran est agréable même au soleil.
L’autofocus utilisé dans des conditions normales fonctionne très bien, mais en macro la majorité des photos bonnes pour la poubelle le sont à cause du déplacement de la zone choisie pour la mise au point (très peu de profondeur de champ en basse lumière, déplacement des insectes ou vent pour les plantes ), ici avantage au reflex pour la mise au point manuelle et suivi plus facile du sujet.
Le mode raw+jpeg est très utile dans le cas de prise de vue difficile : par exemple grosses différences d’exposition ou sources lumineuses avec différentes températures de couleur dans une même image, car le mode raw permet des choix de correction sur le fichier brut de prise de vue et en plus vous permet de sauvegarder votre image corrigée dans un large choix de formats.

Le logiciel de traitement des raw canon livré sur le cd-rom est vraiment minimaliste, il faudra plutôt voir avec APERTURE ou LIGHT ROOM pour fignoler vraiment vos photos.
En automatique le format .jpeg est le seul accessible et les photos sont vraiment très bonnes, pour ceux qui connaissent je ne me sert que des corrections basiques d’APERCU (sur MAC). Par exemple : quelques points de netteté en macro en basse lumière et un peu d’augmentation de contraste pour séparer le sujet du fond.
Je trouve la température de couleur du flash un peu trop chaude (mais les goûts et les couleurs…), à propos du flash en macro prévoyez une petite feuille de papier blanc pour faire réflecteur car l’objectif fait une ombre gigantesque sur la photo (ou un deuxième flash asservi … oui oui c’est possible !).

Un petit piège :
L’appareil fixé sur un mini pied très stable, le tout posé sur un mur en béton, temps de pose d’une dizaine de secondes, déclencheur avec retardateur de 2 secondes : j’obtenais des photos de nuit avec un superbe effet de bougé très mathématique et régulier mais indésirable et donc malvenu ! (voir photo ci-dessus), après beaucoup d’essais et de réflexion je me suis aperçu qu’en neutralisant le système anti bougé je n’avais plus de bougé : c’est pas merveilleux l’électronique ?

Plusieurs fois, en voulant appuyer sur le déclencheur pour réactiver le mode prise de vue à partir du mode « visualisation contenu carte » j’ai éteint l’appareil car les 2 boutons sont l’un à côté de l’autre et la sauterelle a eu le temps de filé …

Pour ceux qui, comme moi, n’apprécient pas de se balader avec leur G9 autour du cou voici un nouvel accessoire ( voir photo ci-dessous) mais il n’est livrable que par paire ! Marqué pour l’un CANON et pour l’autre POWERSHOT G9 et ne se trouve qu’au rayon mercerie de votre supermarché préféré (juste pour voir combien y en a qui suivent ?) !

Bon puisque vous avez l’air d’être à fond, je continue :

Autonomie batterie d’environ 200- 250 vues avec un peu de flash, un peu de vidéo et utilisation de l’écran de contrôle, en prévoir une deuxième car en numérique nous perdons rapidement la notion d’économie liée à l’argentique vu le coût du développement et du tirage.
Si vous comptez faire un peu de vidéo ou vos photos en raw + jpeg haute définition prenez une carte SD un peu large 2Go ou 4Go et en catégorie 6 (grande vitesse) !
Le G9 est aussi un magnétophone avec plein de qualités et oui … ;-) 

LES PLUS :

Qualités optiques
Précision mesure lumière
Écran
Énormes possibilités créatives (si l’on a l’envie de lire le mode d’emploi au moment de la prise de vue ceux qui ont une mémoire d’éléphant pour ce genre de choses ont bien de la chance : 270 pages pour l’appareil + 40 pages pour le logiciel)
Télécommande à partir de l’ordinateur (la fenêtre pourrait être plus grande !) c’est génial pour les autoportraits.

LES MOINS :

Viseur optique nul !!! mais en fait même venant d’un reflex argentique je m’en passe très bien.
Pour les utilisateurs MAC l’ergonomie des menus est très dure à digérer ;-) (les autres ont l’air satisfaits, ils ont l’habitude !)
De multiples fonctions “gadget” pas vraiment utiles et plutôt encombrantes
L’objectif ne ferme pas assez (profondeur de champ)
Pas assez de mémorisation de réglages personnels
Les logiciels CANON qui s’ouvrent « en cascade » et n’ont aucune souplesse : c’est eux qui choisissent et vous qui obéissez. Par exemple : une fois installé impossible de passer par le transfert d’images natif de l’ordinateur !

LE FUTUR ?

Un élargissement de gamme avec un nouveau modèle orienté vraiment PRO
Capteur de plus grande taille (24×36 ? aïe le porte monnaie)
Accès plus direct aux fonctions réellement utiles : diaphragme / vitesse / mise au point / testeur profondeur de champ 
Simplicité et rapidité d’utilisation, épuration des menus
Véritable grand angle
Ouverture plus grande mais aussi plus petite et surtout linéaire sur toute la plage des focales 
Wifi au lieu d’usb

EN BREF MONSIEUR CANON FAIS MOI LE MÊME MAIS BEAUCOUP PLUS SIMPLE …..S’IL TE PLAIT !!!

AH! L’OLYMPUS OM1 !!!!  (pour ceux qui étaient nés à cette époque) ;-)

>>> Fin

 

 

Bonne digestion ;-) 

Conversissime

La semaine dernière j’ai pris 5 minutes (enfin presque) pour dégoter ses jolies Converse en cuir blanches à 70% de réduc’ …

Chez OXXO Shop, 2 rue Thomassin, 69002 LYON
(mon fournisseur officiel de Converse).

On sait jamais, des fois que l’hiver ramène sa fraise !

Agitateur, ça c’est sur !

Et bien ça faisait longtemps, alors aujourd’hui, n’en déplaise à mon bisounours favoris (mais qui par ça perfidie me pardonnera), oui aujourd’hui je vais râler un peu et peut-être même plus !

L’autre jour, Reine-Mère avait besoin de toute urgence d’un disque dur externe pour son antiquité d’iMac citron vert, me voilà arpentant les rayons de la FNAC de Valence à la recherche de la bête en question, juste en USB, auto-alimenté, 100Go minimum, le moins cher possible et compatible Mac bien évidement !

Partout autour de moi, en rayon et sur les têtes de gondole, le même disque dur ultra-portable et mignon décliné en plusieurs couleurs, un Western Digital Passport Portable 160 Go USB 2.0, c’est le moins cher et il répond à mes critères, vite je l’embarque !

Arrivée à la Maison-Mère, ni une, ni deux, je branche l’engin … … … … … (et rien ne se passe !) … … … … … Enfin si, il s’allume et gratouille mais ne pointe pas son museau sur le bureau de PB … … … ni sur celui de l’iMac en question … … … (un jour il faudra que je vous explique comment je fais pour toujours avoir la poisse (cherchez pas c’est pas dans le dico !)).

Je décide, comme une brave fille, de léguer mon disque dur externe FireWire à Reine-Mère (oui mon mien à moi) et de m’occuper de rapporter la bestiole défectueuse à la FNAC de Lyon dès mon retour dans mes quartiers.

Vendredi, remontée et échaudée, je me rend chez les agitateurs (tsss) afin de régler cette affaire.
Sans plus réfléchir, je me rend directement au SAV (normal non ?), après 15 minutes d’attente dans une chaleur étouffante (je vous passe le détail de la date d’achat et de la date de retour des machines défectueuses), je m’entends dire « Il fonctionne très bien sur PC, vous avez qu’à aller voir un vendeur en rayon » … ???
Me voilà « en rayon », le vendeur que j’alpague juste avant qu’il ne puisse fuir, me dit qu’il n’y connaît rien en Mac et que le démonstrateur Apple doit être en pause (tiens-donc !) … Je lui répond que le disque c’est pas un Apple mais un WD !!! Il me renvoie vers un vendeur plus connaisseur de la pomme : « Ah ben oui en effet on a plein de problème sur Mac avec ces disques là, il est défectueux, ramenez-le au SAV, il vous feront un avoir » … Tsssssssss … Je lui explique que j’en viens, il s’en fou et me dit que ça va lui faire trop de paperasse, qu’il faut que j’y retourne.
Pendant ce temps, tout Lyon s’était donné rdv au SAV … 45 minutes dans un sauna, pour enfin repartir avec un avoir et presque me faire engueuler d’avoir écouté ce fumiste de vendeur « que c’était à lui de faire les papiers » …

Y’a des coups de pied au cul qui se perdent, moi j’dis !