le Blog des Étagères

le Blog des Étagères

3 ans plus tard … je me suis mise au macramé

Décoration suspendue en macramé

Coucou,
je suis de retour, mais que personne ne s’emballe ce n’est peut-être qu’un passage furtif par ici …

Je viens de me trouver une nouvelle passion (peut-être aussi fugace que ce passage ici, on verra bien) mais j’ai eu l’irrésistible envie de poster quelques photos ici !

macramé déco DIY

J’ai assez envie, si je trouve le temps, de faire des petits tutos ou au moins donner quelques conseils (des sites pour acheter le fil et les perles, des techniques de teinture, les nœuds, des modèles, des livres de référence et des vidéos qui m’ont aidée, des astuces et idées originales pour customiser tout ça).

macramé en cours de réalisation

fil et perles macramé diy

Alors, stop ou encore ?

DIY de Noël avec beaucoup d’avance !

diy guirlandes de noel

Voici un tout petit article, pour tenir le rythme des publications malgré un petit lumbago et pas mal de boulot … (ouais ça rime).

Voilà, on va faire comme si on était en Décembre et que l’on avait 5 minutes à perdre pour un tout petit Do It Yourself trop facile !

Matériel :
– Une machine à coudre
– Du papier un peu épais de couleur (170g mini)
– Des masking-tapes
– Du papier de soie coloré
– Une grande perforatrice ronde de 5cm (ça ressemble à ça)
– Une grande perforatrice cœur (ou étoile, ou autre … exemple ici)
– Et pour peaufiner la déco, les petits oiseaux viennent de chez Zodio.

Méthode :
– Appliquez (ou pas) les masking-tapes sur le papier épais, selon vos envie et votre humeur.
– Découpez des ronds dans le papier épais avec la perforatrice.
– Découpez d’autres formes plus petites dans le papier de soie avec les autres perforatrices fantaisies.
– Allumez la machine à coudre, faire un test sur du papier épais pour voir si la tension du fil est ok.
– Ensuite coudre les ronds de papiers les uns à la suite des autres, sans se poser de questions …
– Si vous le souhaitez, ajoutez à la main au moment de la couture les formes fantaisies, unes à unes, par dessus les ronds de papier épais.
– Pensez à laisser une longueur de fils au début et à la fin de la guirlande.
– Voilà c’est fini !

zodio oiseaux

diy guirlandes de noel

diy guirlandes de noel

diy guirlandes de noel

Variante :
– Avec du papier crépon, cousu en double, puis plié une fois cousu :

diy guirlandes de noel

Je vais vous avouer que cette déco est restée depuis Noël, ça met un peu de gaieté dans la maison et ça interpelle un peu tout le monde ah ah ah !

Alors qui va essayer ?

DIY : Brise-vue colorée en bambous

diy brise-vue

Je fête ici ma victoire contre la nouvelle voisine (qui me lira peut-être) qui avait attachée un canisse en bambou (genre bidonville (et j’exagère pas du tout)) à notre véranda (sur la photo, la partie derrière la vitre) sans même nous demander l’autorisation … qu’elle n’aurait de toutes façon pas eut.
Libre à elle bien-sûr de vouloir un peu plus d’intimité (je comprend largement), néanmoins elle est locataire et avait bien dû voir la présence de ce vis-à-vis avant d’emménager, mais surtout il aurait fallu qu’elle se débrouille autrement et d’une façon si possible plus agréable à l’œil … parce que moi de mon côté j’ai essayé de faire le maximum pour que ça reste agréable … sans parler que vue notre exposition, on avait beaucoup moins de lumière dans la maison … depuis hier, on en revient pas de cette clarté retrouvée !

diy brise-vue

diy brise-vue

diy brise-vue

diy brise-vue

diy brise-vue

Bon ce DIY se passe de commentaire non ?
Ces photos datent un peu, depuis les bambous ont été un peu mieux alignés et redressés ;)

Fils en jersey Hoooked / Bambou secs / Jardinières en zinc / Sable de rivière (ouh c’est mal !)

Vous en pensez quoi ? Vivement les beaux jours, non ?

Comment j’ai restauré un meuble de métier

produits ébénisterie

Il y a fort longtemps, je vous avais présenté le meuble à plans de mon grand-père que je venais de restaurer avec l’aide d’un ami ébéniste … dont l’atelier n’est autre qu’une caverne d’ali-baba pour tout ce qui concerne le traitement et le travail du bois, un vrai bonheur !

mise en scène meuble plan

Alors je vais essayer de vous faire un petit récapitulatif en images des étapes de cette restauration.

Rappelez-vous, il était plutôt en très mauvais état (en tous cas en surface) … et pour la petite histoire ce meuble avait été fait sur mesure à la demande de mon grand-père pour y ranger des plans roulés.

Tout d’abord, il a fallu démonter le plateau (le dessus du meuble) qui était très abimé et dont le plaquage avait pas mal gondolé sous l’effet de l’eau, cette partie plutôt délicate je ne m’en suis pas chargée, je m’en suis remise à l’habileté et l’expérience de mon ami Francis … vous ne verrez donc pas d’image de cette partie du travail, mais je peux vous préciser que le plaquage du plateau a d’abord été recollé correctement avant tout nettoyage, décapage et ponçage, grâce à de la colle à bois et des serre-joints.

Quelques précautions sont nécessaires avant de débuter un tel travail : porter des gants, des lunettes de protection contre les éclaboussures de produits irritants ou contre les petits éclats de bois et si nécessaire un masque en papier car certains produits sont assez agressifs.

nécessaire à décaper

laine d'acier

Voici les premiers « outils » qui ont été utilisés afin de décaper le vieux vernis : du décapant à peinture au pinceau et de la laine d’acier (moyenne et fine). Un conseil, toujours couper la laine d’acier avec des ciseaux ou une pince coupante, ne jamais tirer dessus à mains nues … elle ne céderait pas mais votre peau oui !

avant décapage

Voici une face avant d’un des tiroirs avant décapage. Les anciennes poignées ayant été préalablement enlevées.

racloir après décapage

après décapage

ponceuse orbital + papier de verre

Et pour finir ce décapage, un grattoir et une ponceuse orbitale avec du papier de verre très fin (ne jamais laisser la ponceuse trop longtemps au même endroit).
Astuce : Surtout toujours racler, poncer, etc. dans le sens du bois !

éclaircissage acide oxalique

Nécessaire à éclaircir : Acide oxalique et pinceau.
Il s’agit ici d’atténuer les traces d’eau (les coulures sur les faces avant des tiroirs).

après éclaircissage

Voici le meuble et les tiroirs passés à l’acide oxalique.

rinçage à l'eau pour neutraliser le blanchissage

Il faut ensuite rincer à l’eau, à l’aide d’une éponge, pour neutraliser le blanchissage du bois.

bois éclaircis

Les tiroirs une fois éclaircis (et encore un peu humides).

polissage laine d'acier fine

Un petit ponçage à la laine d’acier fine pour débarrasser complétement le bois de l’acide oxalique.

tiroirs après éclaicissage

On voit déjà une vraie différence de teinte et d’aspect !
Il faut maintenant traiter, teinter et protéger le bois.

matine et tampon

matine cellulo et tampon

Voici l’étape de la matine pour faire briller le bois. Il s’agit d’un vernis à appliquer au tampon de façon circulaire et très homogène (que je n’ai maîtrisé qu’à la fin des 10 tiroirs … et encore) : Il faut utiliser de l’eau et de la matine mélangées et en imbibez un tampon de mèches de coton enveloppé dans un chiffon de coton.

meuble avec matine

Voici le meuble une fois la matine terminée.

cire dorée

Et enfin le dernier « traitement », de la cire dorée à passer au pinceau et à essuyer avec des boules de vieux journaux.

nouveaux trous pour les poignées

Ensuite il a fallu faire les trous pour les nouvelles poignées (trouvées en grande distribution bricolage, tout comme les portes-étiquettes).

montage portes étiquettes

outils remontage poignées et portes-étiquettes

Et placer les nouveaux portes-étiquettes, à l’aide d’un burin, d’un chasse clou, d’un compas et d’un marteau.

resultat poignées

habillage intérieur tiroir

Puis se fût le moment délicat de l’habillage des tiroirs (un enfer !), à l’aide de papier peint et de punaises, car à l’intérieur il y avait pas mal d’échardes et mes habits ne l’auraient surement pas supporté.

étiquetage

Tadam ! Et voilà enfin le résultat !!!
Fini les traces de coulures et bonjour le bois doré !

meuble de métier rénové

mise en scène meuble métier

Il nous aura fallu quelques longues matinées pour en arriver là, mais ça valait vraiment le coup !

Encore mille Mercis à Francis pour l’énorme coup de main !!!